Vous êtes ici : SIte en Français > INTERNATIONAL

INTERNATIONAL

Les établissements tutelles de l’Ecole Doctorale Matériaux de Lyon (ECL, INSA de Lyon et UCBL) ainsi que l’Université de Lyon soutiennent l’ED dans sa volonté d’internationalisation

Ces établissements développent de nombreuses actions afin de promouvoir des partenariats internationaux. Accords bilatéraux avec des universités étrangères, financement de programmes internationaux spécifiques (doctorants chinois financés par le China Scholarship Council, ECLAUSion program avec l’Australie, …), implication forte dans des International Research Project (IRP) (LN2 Sherbrooke-Canada, ElyTMaX Tohoku-Japon, …) ou International Research Laboratory (IRL) (ElyT Global Tohoku-Japon, …), …
Chaque année ces établissements attribuent un certain nombre de contrats doctoraux d’établissement sur des projets internationaux, et de nombreux appels d’offre (suivre la rubrique « Actualités et évènements ») sont des opportunités au financement de thèse internationale. Ainsi près de 10% des thèses de l’EDML sont en cotutelle. Les partenariats internationaux multiples développés par les UMR de l’ED offrent aussi la possibilité aux doctorants de séjour de recherche à l’étranger qu’il est possible de valoriser sous forme du supplément au diplôme « doctorat en mobilité internationale »

SERVICES INTERNATIONAUX DES ETABLISSEMENTS

Les doctorants étrangers peuvent obtenir des renseignements sur les démarches de demande de visa ou de cartes de séjour en contactant les services des relations internationales des établissements. Ces mêmes services constituent par ailleurs une ressource pour les étudiants français souhaitant se renseigner sur une éventuelle mobilité internationale dans le cadre de leurs travaux de recherche.

Mobilité internationale

Il existe plusieurs possibilités de mobilité pour un doctorant :

  • la cotutelle de thèse, qui vous permet de faire un doctorat conjointement avec une autre université à l’étranger
  • la co-direction de thèse, qui vous permet de faire un doctorat conjointement avec une autre université française
  • le supplément au diplôme "doctorat en mobilité internationale"
  • le séjour de recherche
  • la participation à des colloques et des congrès internationaux.
 


Cotutelles

Les principes de la cotutelle

La cotutelle internationale de thèse vise à conforter la dimension internationale de l'Ecole Doctorale, à favoriser la mobilité des doctorants dans des espaces scientifiques et culturels différents, et à développer la coopération scientifique entre des équipes de recherche française et étrangère.

Une convention de cotutelle doit être établie entre les deux universités auxquelles sera rattaché le doctorant. Elle précise notamment les conditions d'encadrement du doctorant, les périodes alternées au sein de chacune des équipes de recherche et les modalités de constitution du jury de soutenance. A l'issue de celle-ci, les établissements décernent soit un diplôme de docteur conféré conjointement, soit le diplôme de docteur de chacun d'entre eux.

Indépendamment du lieu où le doctorant paye ses droits d’inscription, il est assujetti aux règles de l’ED Matériaux. En particulier, il devra suivre une formation (volume, niveau) conforme aux règlements en vigueur dans l'École Doctorale Matériaux, en tenant compte du prorata de présence dans chacun des pays pour ce qui concerne les modules PACT (consulter la rubrique "Formation").

La demande de cotutelle

Toute demande de cotutelle doit être transmise à la direction de l'École Doctorale Matériaux le plus tôt possible.

Afin d'améliorer le dispositif de mise en place des conventions de cotutelles internationales de thèse de doctorat et d'éviter un nombre croissant de difficultés dans le suivi et l'achèvement de certaines cotutelles, les directions des recherches des établissements, aidées par leurs services des relations internationales et leurs services juridiques, sont mobilisés en amont du processus, afin d'aider les directeurs de thèse et les laboratoires dans le montage de ces dossiers.
Si des perspectives de cotutelles émergent, les directeurs de thèse et les laboratoires sont conviés à en informer la direction de l'ED Matériaux en priorité et avant toute démarche officielle avec l'université partenaire. L'ED Matériaux et les services compétents des établissements pourront alors rencontrer les porteurs du projet, afin de les aider au mieux à concrétiser le projet.

Supplément au diplôme "doctorat en mobilité internationale"

Le supplément au diplôme « doctorat en mobilité internationale » concerne tous les doctorants, quelle que soit leur nationalité. Ce supplément ne peut toutefois pas se superposer à une cotutelle internationale, car la cotutelle est déjà reconnue par une double diplomation.
Le supplément est décerné en plus du doctorat, sous quatre conditions :
  • Le doctorat a été préparé en partie lors d’un séjour d’au moins un trimestre dans un laboratoire étranger,
  • L’autorisation de soutenance est accordée par au moins deux chercheurs appartenant à des établissements de deux Etats différents, autres que celui dans lequel le doctorat est soutenu,
  • Au moins un membre du jury doit appartenir à un établissement d'un État autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu,
  • Une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue autre que la (ou les) langue(s) nationale(s) du pays dans lequel le doctorant soutient sa thèse.
Après vérification de la recevabilité de la demande par les services compétents, le supplément peut être délivré par la Présidence du jury lors de la soutenance. S’il n’apparaît pas sur le diplôme final, il peut constituer un élément fort de valorisation à l’international.


Doctorants étrangers

Etudiants diplômés d'établissements étrangers vous souhaitez entreprendre un doctorat en France et vous n'êtes pas diplômé d'un établissement français ?
Vous trouverez ci-dessous des informations nécessaires pour vous aider à mener à bien votre projet.
 

Qui peut candidater ?

Chacun peut candidater au doctorat, qu'il soit ou non de nationalité française. En revanche, si vous n’êtes pas titulaire d’un diplôme de niveau Master obtenu dans l'Espace Européen de l'Enseignement Supérieur, vous devez pouvoir justifier d’un diplôme ou d’un grade équivalent qui vous a permis d’acquérir une aptitude à la recherche, ainsi qu’un certificat d’anglais de niveau au moins égal à B2.
Attention : l'obtention d'un financement ne garantit pas l'acceptation du candidat au sein de l'EDML si les conditions de diplôme et d'aptitude à la recherche ne sont pas satisfaites !
 

Qui peut vous aider ?

Le service des relations internationales de l’établissement d’inscription en thèse peut vous aider dans vos démarches pour venir en France et pour votre installation à Lyon. Vous trouverez aussi des informations dans le « Guide d’accueil de l’étudiant international »

Cours de langue française

Afin de faciliter l’intégration des doctorants non-francophones dans les unités de recherche et la société française, des cours de français sont proposés gratuitement par certains établissements d’enseignement supérieur et par l’Université de Lyon durant le cursus doctoral. La participation à ces cours peut donner lieu à la validation d’heures de formation transverse dans le cadre du programme de formation de l’école doctorale. Un niveau élémentaire en français (certification au moins égale à A2) sera demandé au doctorant à l’issue de la deuxième année de thèse, en validation de ces enseignements ou de ses connaissances personnelles.