Vous êtes ici : SIte en Français > CANDIDATER AU DOCTORAT

CANDIDATER AU DOCTORAT

Avoir les qualifications requises

Pour pouvoir bénéficier d'un contrat doctoral, il faut être titulaire d’un diplôme national de master ou d’un autre diplôme conférant le grade de master, obtenu à l’issue d’un parcours de formation ou d’une expérience professionnelle établissant son aptitude à la recherche ainsi qu’un certificat d’anglais de niveau au moins égal à B2.
Pour les étudiants ayant obtenu un diplôme étranger (hors de l'Espace Européen de l'Enseignement Supérieur), une équivalence de diplôme peut être obtenue après examen du dossier par le directeur de l'ED. Comme pour les autres candidats, un certificat d’anglais de niveau au moins égal à B2 est aussi requis.

Identifier un laboratoire, un directeur et un sujet de thèse

Il vous faut contacter des laboratoires partenaires de l’ED afin d’y trouver un directeur de thèse HDR rattaché à l'EDML qui acceptera de vous suivre tout au long de votre doctorat. Il vous aidera également à définir votre sujet de thèse. Dans la plupart des cas, ce sont les laboratoires qui proposent les sujets de thèse.


Trouver un financement

L'inscription en thèse n'est possible que si le doctorant peut justifier d'un financement minimal (actuellement environ 1200 € nets mensuel). Le financement de la thèse peut être obtenu auprès de différents organismes, dans un cadre et selon des procédures différentes. Loin d'en proposer une liste exhaustive, la liste qui suit offre quelques exemples des situations les plus souvent rencontrées dans l’ED. Pour les doctorants ayant pour projet professionnel d’intégrer l’enseignement supérieur ou bien dans la perspective d’acquérir certaines compétences, il est généralement possible que le doctorant, durant sa thèse, exerce des activités d’enseignement sous forme de vacations, sans que cela n’excède (pour un doctorant à temps plein) 64h équivalent TD/an. Cela peut constituer un revenu complémentaire mais nécessite aussi l’accord de l’employeur principal.
 

CONTRAT DOCTORAL

Chaque année, le Ministère (MESRI) attribue aux établissements des contrats doctoraux. Le recrutement de certains de ces doctorants est effectué par les Ecoles Doctorales. Pour l'ED, 6 à 8 contrats de ce type sont disponibles chaque année.
Les laboratoires membres de l'ED proposent une liste de sujets qui sont ouverts au concours. Les contrats sont attribués par les Établissements sur avis du Conseil Scientifique de l’Ecole Doctorale qui sélectionne les meilleurs candidats lors de leur passage aux auditions qui ont lieu au mois de mai ou juin. Les règles de ce concours sont précisées dans le Règlement Intérieur de l'ED. Les établissements peuvent aussi cibler certains contrats doctoraux en fonction de leur politique de recherche ou de partenariats internationaux. Le processus de recrutement est alors propre à chaque établissement.
L'allocation d'un montant mensuel net de 1600 à 1800 € brut (selon la politique de chaque Établissement) est attribuée pour une durée de 36 mois. L’établissement est l’employeur du doctorant.
 

THÈSES CIFRE

Ces financements se situent dans le cadre d’un partenariat entre un laboratoire de recherche public et une entreprise, qui emploie le doctorant généralement en CDD. L'entreprise et le laboratoire déposent une demande de subvention auprès de l'ANRT pour obtenir le soutien de celle-ci..

L’objectif est de pouvoir réaliser sa thèse en entreprise ou en laboratoire en menant un programme de recherche et développement en liaison avec une équipe de recherche extérieure à l’entreprise de façon à renforcer les capacités technologiques des entreprises.

L’encadrement est effectué par deux directeurs (un enseignant chercheur HDR et un chercheur exerçant une activité d’études ou de recherche dans l’entreprise). La durée est de 36 mois.

Attention pour obtenir une lettre d’engagement auprès de l’école doctorale, vous devez impérativement nous faire parvenir :

  • Un CV
  • Les derniers relevés de notes
  • Le résumé du sujet de thèse
  • Le résumé du sujet de master ou de stage conférant une expérience de recherche
  • Pour les candidats ayant obtenu un diplôme étranger, des documents complémentaires pourront être requis

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

Les collectivités publiques (principalement les Régions) peuvent offrir à des laboratoires de recherche des financements de thèse sur des sujets ou projets de recherche jugés prioritaires par celles-ci.

AUTRES FINANCEMENTS

  • CDD en lien avec des projets de recherche (ANR, Labex, I@L, ...)
    Les financements publiques de la recherche au sein des laboratoires de l'ED répondent bien souvent à la labellisation de projets de recherche, suite à des appels à projets (ANR, FUI, Institut Carnot, LABEX, ...). Dans le cadre de ces projets, une partie du budget attribué au laboratoire, comprend le financement d'un CDD pour un doctorant. Dans ces conditions, c'est souvent l'organisme gestionnaire du contrat de recherche de l'équipe de chercheurs recruteuse (établissment, CNRS, filiale de R&D, ...), qui est l'employeur du doctorant. Le processus de sélection des candidats est organisé par l'équipe d'encadrement.
  • Financements par des organisme publiques de recherche
    Les organismes ou agences de recherche (CNRS, INSERM, CEA, INRIA, INRA, INED, CNES, IFREMER, ONERA, ADEME, ANVAR…) peuvent financer ou cofinancer des contrats de thèses. Les modalités d’attribution sont propres à chaque organisme. Généralement le contrat se présente sous la forme d’un CDD de 36 mois avec l’organisme comme employeur. Une convention (accord cadre ou spécifique) est établie entre l’établissement opérateur où est inscrit le doctorant, le laboratoire de l’ED auquel appartient le directeur de thèse et l’organisme. L’équipe d’encadrement associe un ou des membres de l’établissement d’inscription rattachés à l’EDML et un ou des chercheurs de l’organisme. Pour obtenir un tel financement les candidats sont invités à contacter les laboratoires associés à l'ED
  • Financements pour étudiants étrangers
    Selon les pays, il est possible, pour certains étudiants étrangers et sous certaines conditions, d’obtenir un financement de thèse auprès de leur gouvernement et/ou du gouvernement français.
  • Financements du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives)
    Le CEA peut accorder aux doctorants qui préparent leur thèse dans ses laboratoires, un contrat de thèse. Ce contrat de thèse a pour objectif de permettre au jeune doctorant sélectionné de mener à bien un projet de recherche dans un des nombreux domaines d'expertise du CEA : recherche fondamentale en physique et sciences du vivant, recherche technologique pour l'industrie, R&D pour l'énergie nucléaire, activités de défense, protection et sûreté nucléaire (thématiques de recherche des laboratoires du CEA). La réalisation et l'aboutissement du projet de recherche, encadré par un ingénieur ou chercheur confirmé, ainsi que par un directeur de thèse habilité par l'Université (universités ayant signé un accord-cadre avec le CEA), permettent la soutenance d'une thèse et l'obtention du diplôme conférant le grade de doctorat de l'Université. Dans tous les cas, le contrat de thèse est un contrat de travail de 3 ans de type CDD pour lequel le CEA est l'employeur.
DOCTORAT A TEMPS PARTIEL
Il est aussi possible de réaliser sa thèse à temps partiel. Dans ces conditions, les ressources du doctorant proviennent d'une activité professionnelle non directement liée à la thèse (ex : enseignement), l'employeur concerné doit autoriser son employé à consacrer au moins 50% de son temps au travail de thèse, alors préparée à temps partiel. Dans le cas d'un investissement à 50%, la durée de la thèse devrait être de 6 ans. Cependant, en fonction des résultats obtenus, cette période peut être raccourcie sans être inférieure à 3 ans.


Recrutement


Ce sont les laboratoires (le plus souvent l’équipe d’encadrement) qui proposent les sujets de thèse et qui sélectionnent les candidats avant l'étude de leur parcours par l'ED. Ainsi, il convient d'adresser les candidatures directement aux laboratoires (aux équipes d’encadrement) et c’est au niveau du laboratoire que se fait le processus de sélection des candidats. A l’issue du recrutement une fiche consignant les modalités du processus mise en œuvre pour sélectionner le candidat est transmise à la direction de l’ED par le directeur de thèse.
 
En revanche, c'est la Direction de l'École Doctorale seule qui a le pouvoir d'admettre les candidats (ou de refuser leur admission), au regard des critères pédagogiques et administratifs mentionnés dans le règlement intérieur.
 
Pour finir, chaque Établissement opérateur (ECL, INSA de Lyon, Université Lyon 1) a défini un certain nombre d'exigences d'ordre administratif pour l'inscription en thèse.


Concours de l’école doctorale



L’attribution des contrats doctoraux fait l’objet d’un concours de recrutement de candidats affectés sur des sujets identifiés comme prioritaires en termes de politique scientifique par les laboratoires. Le processus de sélection est décrit en détail dans le règlement intérieur de l’ED.

La procédure de sélection se déroule en x phases :

  • Les équipes de recherche/les laboratoires diffusent leurs projets de thèse et opèrent une sélection des candidats par projet.
  • L’école doctorale recense les projets proposés par les unités de recherche, sélectionne un certain nombre de projets et organise l’audition des candidats (généralement entre la 2ème quinzaine de mai et la 1er quinzaine de juin. Un classement des candidats par établissement opérateur est proposé au Conseil de l’ED sur la base de leur excellence académique et de l’adéquation de leur profil avec le sujet de thèse.
  • Le Conseil de l’école doctorale établi un classement final par établissement opérateur, tenant compte du résultat des auditions et de la politique scientifique de l’ED et des laboratoires. Ce classement est proposé aux établissements opérateur.

Les étudiants doivent faire acte de candidature auprès des laboratoires associés à l’école doctorale.